BEACHAIN, une blockchain hybride en archipel

BEACHAIN est un protocole blockchain "orientée objets" d'échange de valeurs entre machines connectées (IOT).

→ Constitué de 100 cubes 3D virtuels (îles) numérotés de 00 à 99, chaque cube-île contient 1 million de points 3D (de x,y,z:00 à x,y,z:99) où chaque point (adresse physique de chaque machine) peut théoriquement contenir jusqu'à 1 million de machines individuellement identifiées.
→ Le cube n°00 est l'île centrale : c'est une blockchain publique ouverte à tous les utilisateurs et à toutes les applications que la communauté y développera.
→ Les îles 01 à 99 sont des blockchains privées : elles appartiennent à des propriétaires (entreprises, associations, projets, groupements d'intérêts) qui y développent leurs propres couches applicatives.


image réseau

Chacun reste maître de son île...

Libre à vous de l'ouvrir à qui vous voulez, d'y inviter qui vous voulez (KYC) et d'y faire ce que vous voulez :
→ Vous avez besoin d'un espace virtuel sécurisé pour payer des micro-services entre entreprises ou particuliers ?
→ Vous souhaitez orienter vos activités business vers plus de services numériques et plus de sécurité ?
→ Vous développez un projet ambitieux et avez besoin d'un soubassement technologique partagé et horizontal ?
→ Vous voulez proposer à vos partenaires des solutions d'échanges et de partage de valeurs ?
→ Vous avez besoin de connecter différentes machines (phones, ordis, drones, capteurs...) entre elles ?
→ Vous avez envie d'expérimenter les possibilités (POC) offertes par un environnement blockchain ?

image drone

BEACHAIN en 15 points-clés

Des blocs et des chaînes

BEACHAIN est conçue sur un chaînage de blocs en sharding (tronçonnage). Chaque machine ne peut détenir que des morceaux de la chaine globale. Il n'existe nulle part aucune version de la blockchain complète, ce qui contraint les machines à dialoguer.

Des échanges sécurisés

Grâce à l'utilisation de langages artificiels SALT (Synchronous Artificial Languages for Transactions) cryptés, les échanges transactionnels entre machines (demande de transaction, prise de décision) sont réalisés en direct sans risque d'attaque externe.

Des IDs et des POIs

Toute machine connectée à BEACHAIN est dotée d'un identifiant unique (ID) et doit délivrer son PoI (Proof-of-Identity) avant toute transaction. Une machine malveillante (hackée) sera incapable de fournir un PoI conforme à son ID et sera remise à zéro.

Des wallets multi-tokens

Un wallet BEACHAIN (porte-monnaie virtuel) contient ce que vous voulez : des unités de compte/tokens internes (BET), des devises fiat (euros, dollars, yens), des nombres d'heures, des points, bref, tout ce qui peut s'échanger l'un contre l'autre.

Un exchange interne

Le protocole BEACHAIN contient un exchange interne (transfert de cryptomonnaie vers votre compte bancaire et réciproquement). Pour votre île, vous devrez prendre contact avec votre agence bancaire qui interfacera votre compte avec votre wallet.

Transactions/seconde (TPS)

Une transaction (dial consensus + transfert de wallet à wallet) dure environ 3 secondes. Chaque transaction mobilisant 5 machines (paramétrable), BEACHAIN permet de réaliser [nbre de machines / 5] transactions toutes les 3 sec., soit [nbre de machines / 15] TPS.

Sécurité cryptographique

Grâce à sa technologie interne de cryptographie anamorphique BEACHAIN garantit un niveau de sécurité optimal en créant plus de 3 millions (1x2x3x4x5x6x7x8x9x10) de modes différents d'encryptage de données (ID, wallets,...).

Un jeu complet d'APIs

Rien de plus simple pour vous aider à démarrer une première application sur votre île. Un seul pré-requis : maîtriser le langage Javascript. En utilisant les bases d'outillage fournies vous créerez votre première transaction en quelques minutes.

En natif ou sur le web...

BEACHAIN vous laisse le choix : soit télécharger son navigateur internet ou l'application mobile, soit utiliser directement votre navigateur web préféré, que ce soit sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone.

Ni fees ni mining

Contrairement aux blockchains "classiques" (Bitcoin, Ethereum...) BEACHAIN n'a ni miners ni coûts à la transaction (fees). Elle est parfaitement adaptée aux micro-paiements. Energétiquement parlant, une transaction équivaut à un post ou un mail.

GOAs

Les Groupes d'Objets associés est une fonctionnalité interne à BEACHAIN qui permet à un même utilisateur, qu'il soit en blockchain privée ou publique, de grouper plusieurs appareils (son ordi, son phone, sa chaudière) qui partagent alors ID et wallets.

QVO/QVE

BEACHAIN, de par son infrastructure, permet de réaliser rapidement et facilement des contrats conditionnels (smart-contracts) en Javascript. Ces contrats peuvent définir le cadre d'une QVO/QVE (Quick Virtual Enterprise / Quick Virtual Organization)

Scalabilité garantie

L'organisation spatiale en cubes+points et le système d'ID/PoI de BEACHAIN permet d'intégrer près de 10 milliards de machines par cube-île, soit plus de 120 machines par être humain vivant sur cette terre. Et donc théoriquement permettre 666 millions de TPS.

DDLT "no Fork"

La scission de la chaîne en branches distinctes (Fork) n'est pas possible dans BEACHAIN. L'identification des blocs-informations ne se fait pas par héritage de bloc à bloc mais par horodatage. BEACHAIN est une DDLT : Dynamic Distributed Ledger Technology.

Pas d'attaque 51%

Une attaque de type "Sybil" ou "51%" est strictement impossible sur BEACHAIN : le point de transaction (x,y,z du cube 3D) étant inconnu et le DAG déterminant les machines approbatrices étant aléatoire, il faudrait pouvoir contrôler a minima 90% des machines.


On en parle...

"Certains parlent d’une technologie pouvant « uberiser Uber », sous entendant que le modèle peer to peer de la Blockchain pourrait faire disparaître les plateformes centralisatrices. Certains préparent même des BlockChain de l’internet des objets (Projet BeaChain). La promesse BlockChain est donc colossale."
Cyril Garnier, DG SNCF Développement, oct 2016www.entreprendre.fr/la-blockchain-du-fantasme-vers-quelles-realites

Pourquoi avoir son île à soi ?

parce que vous y êtes chez vous. Vous contrôlez qui a le droit d'accéder (KYC), vous décidez quels crypto-actifs (tokens) implémenter, comment ils sont définis et à quoi ils servent : jetons d'usage Utilities, jetons de vote Securities, etc.

parce que techniquement vous êtes libres de modifier (avec prudence) les algorithmes, les développer dans d'autres directions, d'en accroître les fonctionnalités et possibilités de base telles qu'elles sont offertes par la blockchain publique sur l'île principale.

parce que vous pouvez créer et expérimenter. Quelques lignes de Javascript suffisent pour connecter une machine à BEACHAIN. Vous avez développé une application sur le web permettant des échanges de biens ou des rétributions pour des services ? Votre île vous permettra d'utiliser en quelques lignes de code supplémentaires les fonctionnalités BEACHAIN de paiements sécurisés.

parce que vous y êtes protégé. Aucune machine connectée à BEACHAIN non-référencée sur votre île (son appartenance est écrite dans son ID sans possibilité de la modifier sans être immédiatement détectée et rejetée) ne peut engager, participer, surveiller ou modifier quelque transaction que ce soit.





Une topologie océanique

illustration archipel

Documentation BEACHAIN

Ces documents publics décrivent la philosophie et les technologies employées. Certains d'entre eux, assez anciens (2016, 2017) n'ont pas été remis à jour lors d'évolutions dans les choix méthodologiques et/ou les développements techniques survenus après leur rédaction. Les consulter permet toutefois de comprendre les grandes lignes et les fondements tant techniques que philosophiques du protocole BEACHAIN.

White Paper

BEACHAIN expliquée en détail

Lexique BEACHAIN

Les termes techniques et leur sens

Cryptographie

Les bases de la cryptographie anamorphique

Cryptographie

Preuve d'Identité (PoI)

Cryptographie

Les bases du langage SALT

Philosophie

Une société de machines connectées

Méthodologie

Une copie du vivant

Méthodologie

Animation 3D de propagation de transaction

Acheter une île BEACHAIN...

La mise en vente des 99 îles privées disponibles sur BEACHAIN sera réalisée en 4 étapes :

1. Les 10 premières sont mises en vente dès aujourd'hui au tarif avantageux indiqué : les revenus de cette vente seront intégralement destinés à financer la finalisation des technologies utilisées afin de proposer d'ici quelques mois les 19 îles suivantes qui, elles, seront immédiatement utilisables.
2. Ces 19 suivantes (n°11 à 30) seront mises en vente à la date indiquée : 100% opérationnelles, elles financeront quasiment intégralement les développements ultérieurs complémentaires (smart-contrats en IA par exemple).
3. Les îles 31 à 50 financeront pour partie les développements ultérieurs et pour partie les dividendes versés à la Core Team et aux propriétaires selon des barêmes différenciés : les primo-acquéreurs (îles 01 à 10) seront évidemment privilégiés pour le risque qu'ils ont accepté de courir.
4. Les îles 51 à 99 seront vendues aux enchères par séries de 10 selon la loi de l'offre et de la demande. Il appartiendra aux détenteurs d'îles + la Core Team d'évaluer leur seuil minimal de cession.

ILES n°11 à 30

Série 2

20 000
  • Offre publique : 2e trim. 2019
  • Clôture : 30 jours
  • Disponibilité : immédiate
Réserver

ILES n°31 à 50

Série 3

50 000
  • Offre publique : 4e trim. 2019
  • Clôture : 30 jours
  • Disponibilité : immédiate
Réserver

ILES n°51 à 99

Série 4+

ENCHERES
  • Offre publique : 2e trim. 2020
  • Clôture : 30 jours
  • Disponibilité : immédiate
Réserver


* Micro-projets, associatifs, PMI-PME : 5000 €.
Projets industriels et grands comptes : 10 000 €.


... et devenir co-propriétaire du projet global

A la fin du deuxième trimestre 2019, les propriétaires d'îles de série 1 et série 2 plus la Core Team seront appelés à créer une structure de gestion du projet BEACHAIN de type SAS.
Au cours du premier trimestre 2020, une ouverture aux propriétaires d'îles de série 3 sera mise en oeuvre.
Pour les séries 4+ la structure BEACHAIN prendra les décisions collectivement en temps voulu.


Cession d'îles de gré à gré

A compter du moment où la SAS sera constituée, une île non-utilisée* pourra être rétrocédée au prix convenu entre propriétaire actuel et futur acquéreur, à condition que cette cession soit agréée par la SAS.
La SAS reste prioritaire pour préempter l'acquisition de l'île-cube concernée.
* acheter une île ayant déjà été utilisée pour des applicatifs peut présenter des risques de sécurité : toute machine précédemment utilisatrice de ces services détient des données indestructibles de connexion et de cryptage spécifiques à cette île-cube.

En savoir plus : usecases et domaines d'application

Types d'usages :

→  scripts d'identification/authentification
→  validation de titres, de preuves de propriété
→  antériorité des méthodes, des process, des idées
→  gestion de stocks, traçabilité produits
→  partage fichiers STL, pilotage imprimantes 3D
→  chrono-séquençage d'actions/temps
→  réduction des coûts, gains de productivité
→  votes, participations citoyennes, délibérations
→  contrats de paiement au service, pay-for-view
→  contractualisations d'objets à objets

Domaines d'applications :

→  industrie automobile, pharmaceutique, énergie
→  banques, assurances, mutuelles
→  événements culturels, éducatifs, sportifs
→  commerce et services en ligne
→  transports, services à la personne
→  droit, justice (notaires, avocats, huissiers)
→  médias, création artistique, musicale
→  fablabs, makers, productions numériques
→  institutions, collectivités
→  urbanisme, architecture, PLU
→  projets citoyens, plateformes de partage

Selon Gartner, plus de 500 000 nouveaux appareils se connectent à Internet toutes les heures. 12 millions par jour. 5 milliards par an. Tous potentiellement à connecter entre eux pour créer de l'applicatif croisé. Un marché IoT représentant 400 milliards de dollars selon McKinsey.

Un exemple industriel

Une entreprise X a besoin de 10 000 pièces en plastique rouge d'une certaine forme et d'une certaine taille.
Je crée une QVE constituée d'un transporteur, d'un producteur de matière plastique, d'un loueur de machines-outils et d'un énergéticien. J'envoie le camion du transporteur chez le producteur de plastique. Le smart-contract nous liant précise que le coût de la matière première sera immédiatement payé dès que le camion géolocalisé aura quitté son usine de production.
Le loueur de machines-outils possède un entrepôt où toutes ses machines, connectées à BEACHAIN, forment un GOA. Quand la matière première est livrée, le GOA engage un contrat pour la fourniture de kW auprès de l'énergéticien. Dès que les 10 000 pièces sont sorties, le contrat verse automatiquement le montant dû aux wallets de l'énergéticien et du loueur de machines.
Un robot connecté charge alors le camion qui livre directement X, lequel me règle aussitôt directement de wallet à wallet. Mon ordi en tant que machine full-node règle ensuite automatiquement le transporteur et la QVE est dissoute.
Ce n'est pas de la science-fiction mais une nouvelle forme d'entreprise. Sans murs, sans parc machines, sans stock, sans salariés, sans charges et sans délais de paiements. Reste à inventer la société qui va avec.

Un exemple domestique

Les habitants d'un immeuble collectif décident de co-économiser l'énergie électrique ; plutôt qu'opter pour des solutions individuelles ils abordent la question collectivement et créent une QVO pour gérer ensemble les dépenses énergétiques, par exemple laver le linge. Entre blanc, couleurs, lainages, chaque famille en empile ; elle fait parfois une machine couleurs à moitié pleine pour pouvoir faire du blanc juste après.
Une application interne permet d'ajouter au projet un jean, un pull, des draps, à mesure qu'il faut les laver. Quand le poids/volume collectif est atteint, une notification est envoyée à tous. Celui qui décide de faire la machine récupère le linge et met la sienne en route. Un capteur de consommation donne le nombre de kW consommés et le montant énergétique dépensé. Dès que le capteur signale que la machine est terminée, chaque wallet individuel est contractuellement prélevé en cryptomonnaie du montant correspondant au ratio conso/poids du linge de chacun.
En optimisant ainsi les lessives et en équilibrant la charge sur tous, on économise de l'énergie, de l'argent et, tournant moins souvent, chaque machine durera plus longtemps. Tout bénef pour l'environnement.

Prendre contact avec BEACHAIN

Si vous êtes intéressé par le projet BEACHAIN - comme futur propriétaire d'île ou comme développeur intéressé pour intégrer la Core Team - merci d'utiliser ce formulaire :